La foi est une force qui préserve contre toutes les formes de bassesses et pousse vers les nobles caractères. La foi imprégnée dans le coeur exige de faire le bien et de se détourner du mal. Pour cette raison, Allah s’adresse à ses serviteurs souvent ainsi  : «  Ô vous qui croyez ! » . Une foi puissante engendrera un fort caractère moral . Inversement, une perte de morale résultera d’une faiblesse de la foi.

le prophète saw a dit : « La pudeur et la foi sont un couple indissoluble. Si l’un disparait , l’autre disparait aussi. » Al Hâkim, At Tabarânî.

«  Par Allah , il ne croit pas ! Par Allah il ne croit pas ! Par Allah il ne croit pas  ! Celui dont le voisin n’est pas en sureté contre ses forfaits. » Al Boukharî

« Que celui qui croit en Allah et au jour dernier dise du bien ou garde le silence. » Al Boukharî

Ainsi, en s’appuyant sur la perfection de la foi et sur sa sincérité véridique , le prophète saw s’est employé à semer les vertus et à les épanouir dans le coeur des gens.

Ceux qui manifestent beaucoup d’empressement et d’attachement à observer les actes d’adoration en public mais qui font preuve de laxisme en privé,  et qui commettent des actes contraires à la noblesse de caractère et à la foi véritable,  ils ne sont pas imprégnés de leur sens et ne font qu’imiter des actes d’adoration . Ceux là le prophète saw  les a menacé et a mis la communauté en garde contre eux.

Dans le recueil d’Ahmad , il est rapporté :  « Ô Envoyé d’Allah ! Une telle parle beaucoup de ses bonnes oeuvres nombreuses en matière de prière , de jeune et d’aumônes, mais elle nuit à ses voisins par sa mauvaise langue!  Il lui dit :  » Une telle est dans l’enfer. »  L’homme dit alors : »Ô Envoyé de Dieu ! une telle évoque le peu de prière et de jeune qu’elle observe, mais elle donne en aumône des morceaux de fromage et ne nuit pas à ses voisins ».      Il lui dit « Une telle est au paradis » »

il y a ici une haute considération pour la valeur morale du caractère noble , ainsi que de l’aumône qui est un acte d’adoration particulier car justement à caractère social. L’aumône appartient au comportement noble envers autrui. Notez qu’il n’y a pas de réduction du bienfait en fonction de la quantité versée par aumône comme on peut le trouver avec le nombre de prière ou le nombre de jours de jeûne . Ceci est dû au fait que le bénéfice de l’aumône est entièrement pour autrui . Allah dans Sa grande générosité récompense sans compter la main qui donne, pour le geste .  On voit bien ici le lien étroit entre la foi véritable et l’adoration authentique dont découle le caractère moral et la bonne conduite dans la vie d’ici bas qui permettra le salut dans la vie future . C’est pourquoi , la morale nécessite une initiation continue et des conseil répétés afin d’enraciner dans les coeurs et les esprits que la foi , la bonne conduite et la morale sont des éléments intimement liés .

Dans le Sahih Muslim , il est rapporté :  le prophète saw a interrogé un jour ses compagnons : « Savez vous qui est le ruiné ?  Ils lui dirent : « Le ruiné d’entre nous est celui qui n’a ni sous ni biens » .                                                Il leur répondit : « Le ruiné dans ma communauté est celui qui viendra au jour de la résurrection avec des prières , de l’aumône, du jeûne, et qui viendra aussi avec des insultes proférées contre un tel , des accusations mensongères contre un autre , des spoliations de biens d’un 3eme, un crime contre un 4eme, et des forfaits contre un 5eme. On donnera alors à l’une des victimes de ses bonnes actions (pour dédommager) et l’on donnera à l’autre de ses bonnes actions . Quand ses bonnes actions seront épuisées alors qu’il ne s’est pas acquitté de ses dettes , il prendra sur lui de leurs péchés et sera envoyé en enfer. »

L’homme religieux qui tout en accomplissant des actes d’adoration, reste un homme méchant et agressif , au visage sombre, ne peut être considéré comme pieux . 

Dans Al Bayhaqî , on rapporte que le prophète saw a dit : « Le bon caractère dissout les péchers comme l’eau dissout la glace. Et le mauvais caractère corrompt les oeuvres comme le vinaigre corrompt le miel » 

Celui qui a la prétention d’avoir la foi alors qu’il est dépouillé de vertus dit un mensonge. On ne peut se réclamer d’Allah et être corrompu dans le même temps .

Dans Al Bukhari , le prophète saw a dit : « Celui qui a en lui ces 4 défauts est un hypocrite pur , et celui qui en possède une partie a en lui une part d’hypocrisie jusqu’à ce qu’il s’en débarrasse : Quand on lui confie quelque chose, il trahit. Quand il parle il ment, quand il prend un engagement il trahit, et quand il se dispute il outrepasse la mesure. »

L’Islam est venu pour faire accomplir à l’humanité des pas de géant vers une vie vertueuse avec des règles de bienséance . La morale est la source de la vie agréée par Allah qui honore ceux qui la pratiquent . Si nous rassemblions les paroles du prophète saw sur la conformité aux nobles caractères moraux, nous obtiendrions un volume sans équivalent du plus grand des maitres parmi les réformateurs.

Le prophète saw a dit : « Rien ne pensera dans la balance du croyant au jour de la résurrection comme le bon caractère. Car Allah déteste l’homme obscène et grossier. Et l’homme doté d’un bon caractère atteindra par cette qualité le degré de celui qui jeune et prie » rapporté par Ahmad

De tels propos sont surprenants de la part d’un fondateur de religion, car la religion s’appuie avant tout sur l’adoration pure en principe. Or, le prophète de l’Islam saw a appelé à l’observance d’une éthique du comportement ici et montre la place du caractère vertueux en Islam. C’est une preuve de sa sincérité dans le message délivré , preuve de son authenticité divine. 

Si l’Islam dans la réalité de la vie quotidienne est question de bon caractère entre un homme et un autre, il est dans sa nature spirituelle basé sur le même principe , à savoir un lien sublime entre l’homme et Son seigneur. C’est une seule et même vérité que l’Islam a pour fondement dans ses deux liens. 

Dans bon nombre de religions,  embrasser leur dogme particulier annule les péchers , et accomplir certains actes d’adoration suffit pour effacer les fautes. Or en Islam, cela ne suffit pas , ce n’est vrai que si cela s’accompagne en sus de bonnes actions . Les pêchers ne sont annulés que par des bonnes actions assumées par le pêcheurs lui même , ce qui l’élève à un rang meilleur.  Le prophète saw a insisté sur ce principe de noblesse dans le caractère pour que sa communauté ne sous estime pas la valeur de l’éthique , la beauté qui réside dans la nature humaine. Ceci rehausse l’importance des actes cultuels de l’Islam qui permettent justement de purifier l’âme et d’accéder a la noblesse qu’elle possède.

Abou Dharr rapporte que le prophete saw a dit  « L’homme qui a réussi est celui qui a voué son coeur à la Foi, qui a rendu son coeur sain , sa langue véridique, son âme apaisée et son naturel droit. » Ibn Hibbân. 

Le bon caractère nécessité une éducation utile qui exige un long apprentissage et des soins continus . Il ne suffit pas d’interdire et de contraindre. Il faut un bel exemple qui inspire et imprègne les âmes pour leur donner envie de le suivre . Pour que le suiveur acquiert beaucoup de vertus , il faut que celui qui est suivi soit un modele meilleur encore , possède d’avantage de vertus encore… Le prophète saw étant le modele suprême et sublime pour l’humanité toute entière ,  pour chacun de nous. Soyons dignes de le suivre afin d’être les meilleurs modèles possibles pour ceux qui ne le suivent pas encore .

IMG_4691

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s