D’après Abû Hurayra – َِضَي ا لله عَنْهُ -, l’Envoyé d’Allah – صلى ا لله عليه وسلم   a dit :

 » Allah ta^ala a dit : « Quiconque est l’ennemi d’un Ami [ wali ] à Moi ,  Je déclare la guerre contre lui . Mon serviteur ne s’approche pas de Moi par une chose plus aimable à Moi que ce que Je lui ai imposé , et Mon serviteur ne cesse de s’approcher de Moi par les œuvres surérogatoires pour que Je l’aime .  Or, lorsque Je l’aime, Je suis son ouie par laquelle il entend , sa vue par laquelle il voit ,  sa main par laquelle il attrape , son pied par lequel il marche . S’il était à Me demander quelque chose ,  Je lui donnerais certainement , et s’il cherchait refuge auprès de Moi ,  Je le lui accorderais surement .  Je n’hésite de rien autant que J’hésite [de la saisie] de l’âme de Mon fidèle serviteur :  il déteste la mort et J’ai horreur de le blesser . ». »

عن أبي هريرة رضي الله عنه ، قال : قال رسول الله صلي الله عليه وسلم :

إن ألله تعالى قال : من عادى لي وليا فقد آذنته بالحرب ، وما تقرب إلي عبدي بشيء

أحب إلي مما افترضته عليه ، ولا يزال عبدي يتقرب إلي بالنوافل حتي أحبه ، فإذا أحببته كنت سمعه الذي يسمع به ، وبصره الذي يبصر فيه ، ويده التي يبطش بها ، ورجله التي يمشي بها ، ولئن سألني لأعـطينه ، ولئن استعاذ ني لأعيذ نه .

( رواه البخاري )

Hadith sahih, rapporté par al Bukhârî (n° 6502)

L’affirmation de l’Amitié d’Allah – سُبْحَنُ وَتَعَال – et que Allah a des amis . On retrouve le bien fondé de ce principe dans le Qour’an :  » N’est-ce pas que les Amis d’Allah , point de crainte à se faire pour eux , non plus qu’ils ne seront affligés ? Ceux qui croient et qui craignent [ Allah ]. »{ Qur’ân, 10, 62-63 }

D’un haut rang jouissent les Amis d’Allah auprès de Lui , au point que celui qui se fait leur ennemi , c’est qu’il s’engage dans une guerre contre Allah .  L’affirmation qu’Allah – سُبْحَنُ وَتَعَال – aime , Il a dit : « Mon serviteur ne s’approche pas de Moi par une chose plus aimable à Moi que ce que Je lui ai imposé » .  L’amour est un attribut de l’essence d’Allah – سُبْحَنُ وَتَعَال – , il a pour fruit Son bel-agir à l’égard de la personne aimée , Sa bonne rétribution , sa mise près de Lui.  

La foi augmente et diminue comme le soutiennent les Gens de la Sunna et de la Communauté [ Ahl Sunna wa-l Djama’a ] car les œuvres font partie de la foi et certaines œuvres sont plus aimées d’Allah – سُبْحَنُ وَتَعَال – que d’autres , ce qui fait que la foi augmente et diminue selon les œuvres accomplies .

Dans l’amour d’Allah pour son serviteur réside sa mise dans la bonne voie dans son ouie , sa vue , les actes de sa main et sa marche . Allah le guide dans ce qu’il entend et voit , il n’entend et ne voit en effet que ce qui est bien et ne regarde que ce qui est bien . Le serviteur s’approche d’Allah par les œuvres salutaires , et Le Très-Haut l’oriente vers les meilleures œuvres à faire par sa main, il n’œuvre plus que dans ce qui est bien et dans son marcher, il ne va que vers ce qui est bien quand l’aime…

639094854

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s