Allah ta^ala a créé les cieux et la terre par la vérité et a demandé aux hommes d’édifier leur vie sur la vérité, dire que la vérité , agir selon la vérité. Négliger ce principe entraine complications et malheurs , l’âme passant sous l’emprise du mensonge et des illusions .  De ce fait , l’attachement à la vérité en tout est primordial. C’est un pilier fondamental dans la morale du musulman et une caractéristique essentielle de son comportement. De même, la société islamique est fondée sur le combat des suspicions , le rejet des rumeurs , de la défiance et du soupçon .

L’envoyé d’Allah saw a dit : 

« Prenez garde au soupçon, car il est le plus mensonger des propos rapportés. » Boukhari

« Laisses ce qui te porte au soupçon pour ce qui t’en éloigne, car la véracité est une sérénité et le mensonge est de la défiance. » At Tirmidhî 

« Il n’y avait rien de plus détestable à l’envoyé d’Allah saw que la manie de mentir. Chaque fois qu’il apprenait qu’un homme avait menti, il le délogeait de son coeur jusqu’à ce qu’on lui rapporte qu’il s’en était repenti. » Ahmad

L’Islam harcèle les menteurs et les fustige impitoyablement par amour de la vérité . Lorsque parmi les pieux prédécesseurs raa, l’un venait à fauter en mentant, il devenait comme un chien galeux au milieu des vertueux. Son séjour ne redevenait agréable parmi eux que s’il s’était reformé de son mal . En effet, les principaux traits des pieux prédécesseurs peuvent se résumer dans la véracité du propos , l’exactitude de la formulation et la maitrise des paroles . 

Mensonges, duplicité, fraude et calomnie sont les signes d’hypocrisie et de rupture des liens avec la Foi. Le mensonge est un vice pur qui montre l’enracinement de la corruption dans le coeur du menteur où il se forge un mal qui mène irrémédiablement au pêcher . Il y a des vices auxquels l’homme succombe et qui nécessitent de longs soin comme la peur qui paralyse au combat, l’avidité qui enchaine les mains loin de la générosité. Ces natures sont aux antipodes de ceux qui vont à la mort avec ardeur par exemple, ou distribuent l’argent sans compter.

Certains peuvent avoir des excuses lorsqu’ils sont aux pieds du mur sur le champs du sacrifice , mais aucune excuse pour celui qui forge du mensonge ,voire qui en fait sa morale ou en vit en trompant les gens sans cesse .

L’envoyé d’Allah saw a dit : « La nature du fidèle croyant peut s’accoutumer de tous les défauts sauf celui de la trahison et du mensonge. » Ahmad. 

Plus le préjudice est grand à la suite du mensonge propagé, plus le péché pour le menteur est grand auprès d’Allah . 

Le prophète saw a dit : « J’ai vu cette nuit deux hommes venir vers moi et qui m’ont dit : l’homme que tu as vu auquel on brisait les maxillaires proférait le mensonge et il en subira les conséquences jusqu’au jour de la Résurrection. «  Bukhari 

Le mensonge sur la religion constitue la plus mauvaise action, comme attribuer des paroles à Allah ta^ala ou à son envoyé saw qu’ils n’ont pas dit. Parmi ces calomnies, il y a les paroles forgées de toutes pièces par les ignorants et assignées à l’Islam, tels que les innovations blâmables , dénuées de tout fondement religieux. Les gens du commun prennent cela pour la religion…. 

«  Il y aura à la fin des temps dans ma communauté , des imposteurs et des menteurs qui vous parleront de ce que vous n’avez jamais entendu , ni vous ni vos pères . Prenez garde à eux pour qu’ils ne vous égarent pas et ne sèment pas la discorde parmi vous. » Muslim

S’attacher aux versets de notre Livre et à la conduite de ancêtres pieux raa … Enraciner la vertu de la véracité chez les enfants notamment pour qu’ils l’intériorisent , l’assimile comme un trait de leur caractère . 

Abdallah Ibn Amr raa rapporte :  » Un jour , ma mère m’a appelé pendant que l’envoyé de Dieu saw se trouvait dans notre maison et m’a dit : Viens , je vais te donner quelque chose. Le prophète saw a dit alors : Qu’as tu a lui donner ? Elle répondit :J’ai voulu lui donner des dattes. Il lui dit alors : Si tu ne lui avais rien donné , ta parole serait inscrite contre toi comme un mensonge. »  Abou Dawoud

Abu hourayra rapporte que l’envoyé d’Allah saw a dit : « Celui qui dit à un enfant viens, tiens puis ne lui donne rien aura commis un mensonge. » Ahmad

Apprendre aux enfants à vénérer le vrai et à se prémunir contre le mensonge, car considérer cela comme des futilités , c’est faire du mensonge quelque chose qui n’est pas si grave que ça alors qu’il est très grave aux regard d’Allah . Cette rigueur du vrai ne cesse de s’approfondir jusque dans les détails domestiques . Les conséquences du mensonge sont désastreuses et il n’est donné à personne en Islam la possibilité de fuir le vrai ou de le mépriser . De même en matière de plaisanterie , l’Islam permet qu’on délasse les coeurs mais en s’en tenant dans les limites de la véracité pure. Car il y a dans le licite et la véracité toute la latitude pour se passer de l’illicite et du mensonge.

Le prophète saw a dit « Malheur à celui qui ment en rapportant une conversation destinée à faire rire l’assistance . Malheur à lui !Malheur à lui ! » At Tirmidhî 

Le prophète saw a dit : « Je suis garant d’une maison au centre du paradis pour celui qui délaisse le mensonge, meme en plaisantant. » Al Bayhaquî

Il dit encore saw : « Le serviteur n’acquiert pas la Foi entière tant qu’il ne délaisse pas le mensonge dans la plaisanterie et la sournoiserie , même lorsqu’il est véridique. » Ahmad

Les gens laissent aller leur imagination pour des plaisanteries … et n’ont aucun scrupules à faire circuler des histoires sensées être rapportées par leurs adversaires ou amis pour s’amuser ou se moquer d’eux . La religion interdit totalement ce genre d’attitude . La plaisanterie nourrit du mensonge conduit souvent à du ressentiments et des hostilités. Aussi,  la flatterie conduit au mensonge . Le musulman doit donc faire attention quand il fait l’éloge de quelqu’un. Il ne doit mentionner que ce qu’il connait bien , et ne pas exagérer les qualités comme dissimuler les défauts.

Le prophète saw a dit « Ne me comblez pas d’éloges flatteurs comme l’on fait les chrétiens pour le fils de Marie, car je ne suis qu’un serviteur. Dites plutôt, il est le serviteur d’Allah et Son envoyé. » 

Toute la catégorie flatterie pour enjôler les grands de ce monde, par les poèmes par exemple . Ils parent de justice ainsi des tyrans , ou de courage des riches froussards par convoitise . En revanche, celui qui loue un homme pour ses bonnes actions afin qu’il soit pris en exemple à suivre et inciter les gens à se conforme à son attitude n’est pas considéré comme flatteur.

Abou Bakr rapporte : «  Un homme ayant loué un autre en sa présence , l’envoyé d’Allah saw dit à trois reprises : « Qu’as tu ! tu as coupé le cou de ton ami ! »  Puis, il a ajouté : « celui qui est obligé de louer un ami doit dire : Je crois qu’un tel , mais Allah le sait mieux que quiconque. Car il ne faut jamais absoudre un homme devant Allah , dire je crois qu’untel a telles qualités s’il les a reconnu en lui. » Boukhari 

Le commerçant également ment pour vendre au meilleur prix . La convoitise domine les marches . L’acheteur veut acheter au plus bas prix et le vendeur vendre au plus haut prix. L’Islam déteste cela , ces excès et ces hypocrisies . 

L’envoyé d’Allah saw a dit : « Les deux partenaires d’une vente ont le choix tant qu’ils ne se quittent pas . S’ils sont sinceres et qu’ils concluent leur acte, leur transaction sera bénie . S’ils mentent et le cachent , peut être auront ils un certain profit, mais ce profit anéantira le caractère béni de leur transaction. » Ahmad. 

La foi implique qu’on n’exploite pas la naïveté des acheteurs , ni des vendeurs . 

l’envoyé d’Allah saw a dit : « Ta trahison est grande si dans une conversation avec ton frère, lui te croit alors que toi tu as menti. » Boukhari

L’envoyé d’Allah  saw dit : « Il n’est pas permis à un individu musulman , en vendant une marchandise dont il sait qu’elle comporte un vice de ne pas le porter à la connaissance de l’acheteur . » Boukhari

Le faux serment dans le témoignage constitue la pire forme de mensonge. Le musulman doit rétablir la vérité , même à son détriment. 

L’élection des candidats aux sièges parlementaires ou aux postes publics est une sorte de serment . Celui qui élit un homme dont la compétence et l’intégrité sont douteuses aura alors menti, mystifié et n’aura pas été équitable . 

La falsification, les promesses non tenues sont des péchés graves dont se charge le musulman devant Allah . La parole doit être un acte respectable . Il est très regrettable de voir des musulmans avoir recours à ces pratiques devenues coutumières alors que la foi considère les promesses non tenues comme un signe d’hypocrisie majeur. 

Abdallah Ibn Abi Al Hamsa rapporte :  » J’ai conclu une vente avec l’envoyé d’Allah saw, avant qu’il ne devienne prophète . Comme je n’avais pas assez d’argent , je lui ai promis de lui rapporter le reste avant qu’il bouge de sa place.  Mais, j’ai ensuite oublié et je ne m’en suis rappelé que 3 jours plus tard. Alors je suis revenu et je l’ai trouvé à sa place. Il m’a dit : Jeune homme! tu as été dur avec moi . Cela fait trois jours que je t’attends! »  Abou Dawoud

Voila comment le prophète saw respectait les rendez vous …

Le respect de la parole est une grande vertu mentionné par Allah comme l’une des qualités de la prophétie 

« Mentionne Ismail dans le livre; Il était sincère en sa promesse; ce fut un apôtre et un prophète. Il ordonnait à sa famille la prière et l’aumône. Il était agréé par Son Seigneur » Marie V54 55

la position en tête de liste montre la qualité élevée de la promesse. 

L’homme se lance aussi dans le mensonge pour s’excuser d’une faute commise et tenter d’échapper aux conséquences. C’est une grande idiotie de faire ça et un avilissement car c’est la fuite d’un mal vers un pire. La sincérité de l’homme fautif peut conduire à l’effacement de sa faute , jamais sa fuite. 

Le prophète a dit saw « Attachez vous à la véracité même si vous voyez une perte , car le salut se trouve dans la vérité. » Ibn Abou Ad Dounya

La débauche à laquelle conduit le mensonge constitue la dernier étape dans l’avilissement de l’âme  et la perte de la foi. A contrario, la piété vers laquelle guide la véracité est le summum du bien auquel n’accèdent que les hommes dotés de détermination et de grande volonté. Il suffit pour le comprendre de méditer ce verset qui embrasse tout le sujet : 

«  La piété ne consiste pas à tourner votre face vers l’orient ou vers l’occident. L’homme bon est celui qui croit en Allah, au dernier jour, aux anges, aux Livres et aux prophètes . Celui qui , pour l’amour d’Allah , donne de son bien à ses proches , aux orphelins, aux pauvres, aux nécessiteux, aux mendiants, et pour le rachat des captifs, celui qui s’acquitte de la prière , celui qui fait l’aumône , ceux qui remplissent leurs engagements, ceux qui sont patients dans l’adversité, dans le malheur et au moment du danger , voilà ceux qui sont justes ! Voilà ceux qui craignent Allah ! » Al baqara v177

IMG_5073

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s