« Quiconque a renié Allah après avoir cru – sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère d’Allah et ils ont un châtiment terrible. » 

مَن كَفَرَ‌ بِاللَّـهِ مِن بَعْدِ إِيمَانِهِ إِلَّا مَنْ أُكْرِ‌هَ وَقَلْبُهُ مُطْمَئِنٌّ بِالْإِيمَانِ وَلَـٰكِن مَّن شَرَ‌حَ بِالْكُفْرِ‌ صَدْرً‌ا فَعَلَيْهِمْ غَضَبٌ مِّنَ اللَّـهِ وَلَهُمْ عَذَابٌ عَظِيم 

Exegese :

Ammar ibn Yasir  , fils de Yasir Ibn Amir et de Soumayyah bint Khayyat tous deux originaires du Yemen avant de venir s’installer à la Mecque et esclaves des Banu Adi.  Il fut parmi les premiers à se convertir à l’islam et à répandre la nouvelle religion dans les rues de la Mecque et fut donc torturé en conséquence, lui ainsi que sa famille, par Abu Jahl qui fut désigné par les Quraychites pour aller punir les prédicateurs. Il survécu à ces tortures mais ses parents furent assassinés devant lui afin de lui faire renier ses nouvelles convictions religieuses. Ses parents sont considérés comme les premiers martyrs de l’histoire. Qu’Allah leur accorde le plus haut du paradis. 

`Ammar se fit torturer à son tour , à tel point qu’il finit par répéter ce que voulaient entendre ses tortionnaires , en disant du bien de leurs divinités. Ils s’ingéniaient à lui faire subir toutes sortes de sévices et l’attachèrent le long d’un poteau en plein soleil, les pieds sur des pierres brulantes. Ensuite ils lui mettaient la tête dans l’eau jusqu’à ce qu’il perde connaissance.  

`Amrou ibn al-Hakam rapporte : « On torturait `Ammar à tel point qu’il n’avait pas conscience de ce qu’il disait ».

`Amrou ibn Maymoun a dit : « Les polythéistes torturaient `Ammar avec le feu. Lorsque le prophète saw  passait près de lui, il disait : « Ô feu, sois fraîcheur et salut sur `Ammar comme tu l’as été sur Abraham ».

 ‘Abdullah Ibn Abbas rapporte à propos du verset : « Quiconque a renié Allah après avoir cru… – sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère d’Allah et ils ont un châtiment terrible. » qu’il s’agit bien de `Ammar. Face à la torture, il ne renia pas sa foi dans son for intérieur. Lorsque le prophète saw prit connaissance des paroles que `Ammar avait prononcé sous la torture, il lui dit : « Les polythéistes t’ont tellement mis la tête sous l’eau que tu as dit telle chose et telle chose? »  Alors `Ammar lui répondit en pleurant : « Oui, Ô Messager d’Allah ». Le prophète saw lui dit alors : « S’ils récidivent, dis-leur la même chose » 

 7335329782637

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s