La vache .

Dans le hadîth que rapporte Abu Umama al-Bahili,raa,  l’Envoyé d’Allah saw a dit : « Lisez la sourate al-Baqara car sa pratique constitue une bénédiction et son abandon un regret et elle est inaccessible aux sorciers et aux charlatans.»

Abu Hurayra raa rapporte que l’Envoyé d’Allah saw a dit : « Ne faites pas de vos maisons des cimetières. Satan, en effet, fuit la maison où on lit la sourate al-Baqara .»

Shal Ibn Sa‘d raa rapporte que l’Envoyé d’Allah saw a dit : « Chaque chose a son sommet et le sommet du Coran, c’est la sourate al-Baqara . Celui qui la récite la nuit dans sa maison, le démon n’y entre pas pendant trois nuits de suite. Celui qui la récite le jour, le démon ne pénètre pas dans sa maison trois jours de suite.» 

Le verset du Trone :

Bukhari rapporte la Tradition sur Abu Hurayra raa dans le récit de la Sadaqa (l’aumône) où le djinn l’a rencontré lui a dit : «Lorsque tu t’installes dans ton lit, récite le verset du Trône de la sourate al-Baqara (II/255) . Tu ne cesseras d’être protégé par Allah et aucun démon ne s’approchera de toi jusqu’à ton réveil le matin.» Le Prophète saw a dit : « Ce qu’il (le démon) dit est vrai même s’il est menteur.»

Ibn Mas‘ud raa rapporte ceci : « Un homme a dit : ‘‘Ô Envoyé d’Allah ! Enseigne-moi quelque chose qui me soit utile par la grâce de Dieu !’’ Il saw lui dit : ‘‘ Lis le verset du Trône (II/255), car il te préserve toi et tes enfants et préserve ta maison et même les pièces qui sont dans les alentours.’’ »

Al-Hassan raa rapporte que le Prophète saw a dit : « Gabriel est venu me voir et il m’a dit qu’un démon parmi les djinns ruse contre toi pour te nuire. Aussi, lorsque tu regagnes ton li, récite le verset du Trône. »

Abu Qatada raa rapporte aussi ce hadîth : « Celui qui récite le verset du Trône dans un moment d’affliction sera secouru par Allah. »

Abu Umama al-Bahili rapporte que l’Envoyé d’Allah saw a dit : « Celui qui récite le verset du Trône à la fin de chaque prière rien ne l’empêche d’entrer au Paradis sinon la mort. »

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même : « Al-Qayyûm. » Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son : « Kursiy », déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.

2_255

Les deux derniers versets :

Abu Mas‘ud al-Ansari raa rapporte dans les deux recueils authentiques (as-Sahihayn) de Bukhari et de Muslim que l’Envoyé d’Allah saw a dit : « Celui qui récite les deux derniers versets de la Sourate al-Baqara au cours de la nuit, ils le protègent de tout. »

Al-Nu‘man ibn Bachir rapporte que le Prophète saw a dit : « Dieu a écrit deux mille ans avant de créer les cieux et la terre un livre d’où Il a fait descendre deux versets par lesquels Il a parachevé la sourate al-Baqara (La Vache). Lorsqu’on les récite dans une maison, le démon ne s’en approche pas trois nuits de suite. »

On rapporte d’après Hudhayfa et Abu Dhar, que le Prophète saw a dit : « On m’a donné ces versets de la fin de la sourate al-Baqara d’un Trésor sous le Trône (divin) qu’aucun prophète n’a reçus avant moi. »

285. Le Messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers ; (en disant) : « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers. » Et ils ont dit : « Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C’est à Toi que sera le retour. 

2_285

286 . Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu’elle aura fait, punie du mal qu’elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s’il nous arrive d’oublier ou de commettre une erreur. Seigneur ! Ne nous charge pas d’un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles.

2_286

Nous sommes à Allah:

La Sourate al-Baqara renferme aussi un grand verset qu’Allah qu’Il soit exalté , a institué comme recours pour les malheureux et protection pour les éprouvés. C’est le verset 156 : « Nous sommes à Allah et nous retournons à Lui ». Selon Sa ‘id ibn Jubayr : « Aucun prophète avant le nôtre n’a reçu ces paroles. » D’ailleurs si Jacob (Ya ‘qub) aws les avait connues, il n’aurait pas dit : « hélas…. Ô Joseph !….. » (XII/84).

156 . Et fais la bonne annonce aux endurants qui disent, quand un malheur les atteint : « Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons. » 

2_156

Dans le sahih de Muslim, Um Salama rapporte ceci : « J’ai entendu l’Envoyé d’Allah saw dire : ‘‘ A tout serviteur qui répète en subissant un malheur ce qu’Allah qu’Il soit exalté et magnifié  a ordonné de dire en cette circonstance : « Nous sommes à Allah et nous retournons à Lui », puis dit : ‘Mon Seigneur rétribue-moi pour mon malheur et accorde-moi ce qui en est meilleur !’, Allah lui donnera un bien meilleur que ce qu’il a perdu.’’ »

AyatKoursi

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s