Bismillahi rahmani rahim 

Louanges à Allah que nous glorifions, en qui nous croyons et plaçons notre confiance. Nous implorons Son aide et Son pardon. 

 

« L’être humain qui ne serait commu que par ses instincts irait forcement dans l’expression du mal. La conscience de ce qui nous habite nécessite l’éducation à maitriser ce qui sans maitrise nous amènerait au mal. » 

Nous sommes habités par des dimensions, des forces, qui ne sont ni bonnes ni saines ni justes naturellement , et dont nous devons nous défaire, nous purifier, par le processus de l’éducation auquel nous convie l’Islam. 

La première étape  étant la prise de conscience de ces forces intérieures qui nous régissent . C’est la connaissance de soi. 

Cette prise de conscience engendre une lutte contre ses instincts, ses passions, contre soi meme. Une lutte entre 2 courants contradictoires créant une tension interne qu’on doit maitriser afin de s’en libérer. 

C’est l’éducation de l’âme contre l’égo en somme. Le premier des jihad. 

IL dit  que la foi c’est « la ilaha ilallah » mais c’est aussi la reconnaissance de cette dualité de l’humanité dans l’homme quand il lutte pour être meilleur. C’est cette éducation pour tenter de se libérer de soi afin de se mettre au service de son créateur, en servant autrui et non plus au service de son égo. Se libérer de ce qui nous commande afin de pouvoir faire une vraie place pour l’autre.

processus de purification en 3stades :

  • L’être sous la possession
  • L’être dans la lutte
  • L’être libéré

le 3eme stade est la libération de l’emprise de l’égo. Stade de l’altruisme qui n’est pas se nier mais se libérer de soi pour pouvoir apporter à l’autre l’attention dont il a besoin sans en être gêné ou contraint en retour.

Le stade de bien être où tout mal est absent , toujours temporaire ici bas :   Al fana

L’éducation en vue de se purifier est un travail constant de remise en question et de vivre en conscience incessant afin de se reformer pour se libérer et ainsi devenir meilleur. 

Des détails du quotidien : 

  • Tenir sa langue, ahadiths « Celui qui se tait est sauvé » // « gardes toi de celle là. » 
  • Tenir ses yeux qui sont ce qui nous échappe le plus .  » Ce qui passe par l’oeil imprime directement le coeur. En envoyant un certain nombre d’images, nous avons les moyens de coloniser votre coeur. » Le monde d’ici bas est un monde d’images dont il faut se défaire, nous rapprocher de l’Etre suprême, Allah aza wa jal , La présence invisible. Croire en un monde peuplé d’anges , aux sept cieux, au paradis, à l’enfer etc, c’est croire en un monde sans image. C’est donc se défaire des images en se rapprochant de celui qui n’en a pas, Allah ta’ala, pour réussir à en purifier son coeur.  Se détacher de la vue physique, matérielle de l’images , pour voir autrement, avec une vue spirituelle : Al Basir .

Hadith Qudsi : Par les devoirs religieux et les oeuvres subrogatoires : 

Abu Harayrah rapporte que le prophète saw a dit: 

«  Allah aza wa jal a dit: Quiconque montre de l’inimitié à un de Mes serviteurs dévoués , Je lui déclare la guerre. Mon serviteur ne s’approche de Moi que par ce que J’aime le plus , par les devoirs religieux que Je lui ai enjoint, et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher par des oeuvres surrérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Quand Je l’aime, Je suis l’oreille par laquelle il entend, l’oeil par lequel il voit, la main par laquelle il frappe, le pieds avec lequel il marche. Qu’il Me demande et Je lui donnerai surement, et qu’il me demande refuge, Je lui accorderai surement. Aucune chose ne Me fait hésiter plus que de prendre l’âme de Mon fidèle serviteur : il déteste la mort et Je déteste le blesser. » 

L’éducation de l’âme commence dans un premier temps par faire attention à ce que l’on regarde, à ce que l’on écoute et à ce que l’on dit. C’est une responsabilisation. 

« Celui qui a la foi et qui se purifie, c’est celui qui connait ses contradictions et qui luttent pour s’en libérer. C’est cela la sincérité du noble et c’est ce qui donne la dignité. » 

Reconnaitre nos points faibles et les assumer avec confiance en Allah aza wa jal qui voit, Ar Rahman , qui accompagne notre effort et qui connait les difficultés de notre parcours. Chaque jour nous fait être suspendu à l’être et à l’égo capable de nous emporter. Cet égo du pouvoir doit être transformé en être de service au service d’Allah, par le biais de l’éducation à laquelle nous invite la pratique de l’islam au quotidien et ainsi interagir avec autrui de la plus belle des manières qui soit. 

f6f7da0db56f396339f99bb8264ac00b

Subhanaka Allahouma wa bihamdika, Ashadu an la ilaha ila ant, astaghfiruka wa atoubou ilayka

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s