Des ahadiths qudsis piochés dans le recueil de Muhyiddine ad Din An Nawawi, qu’Allah lui fasse miséricorde.

Le Hadith qudsi (tradition sacrée) appelé également ilâhî ou rabbânî (tradition divine ou seigneuriale) , se distingue du hadith traditionnel , qui sous entend le hadith an Nabâwî (tradition prophétique, parole du prophète saw) par l’inclusion de paroles divines dans le discours , paroles qui viennent toujours en mode direct , à la première personne, souvent dans un dialogue échangé entre Allah et Ses serviteurs. Entre le Coran et le hadith an Nabawî , le hadith qudsi a un statut intermédiaire . Il a la caractéristique d’être dans sa quasi totalité annonciateur de l’immense Miséricorde d’Allah , et de la valeur des oeuvres pieuses.

  • Thawbân raa rapporte que l’Envoyé d’Allah saw a dit : « Allah a plié pour moi la terre et j’ai vu ses parties orientales et occidentales. Le royaume de ma communauté s’étendra sur les parties de la terre qui ont été contractées pour moi. Et on m’a accordé les deux trésors rouge et blanc . Et j’ai demandé à mon Seigneur en faveur de ma communauté qu’Il ne la fasse pas périr par une famine générale et qu’Il ne lui impose pas un ennemi en dehors d’elle même. Mon Seigneur a dit : Ô Muhammad ! Ce que J’ai décrété doit se réaliser et J’ai accordé en faveur de ta communauté (la promesse ) que Je ne la ferai pas périr par une famine générale et que Je ne lui imposerai pas un ennemi , en dehors d’elle même, qui viole sa puissance, même si cet ennemi se rassemble contre elle de toutes parts ; et ce jusqu’à ce que les membres de ta communauté se fassent périr les uns les autres. »

  • D’après Abdullâh Ibn Amru Ibn al ‘Âss raa , le verset suivant du Coran : « ô toi ! le prophète ! Nous t’avons envoyé comme témoin, comme annonciateur de bonnes nouvelles , comme avertisseur. » Coran 33,V45  , correspond à un verset de la Torah qui dit : « Ô toi ! Le prophète ! Nous t’avons envoyé comme témoin, comme annonciateur de bonnes nouvelles, comme avertisseur et comme une protection pour les gentils. Tu es Mon serviteur et Mon Envoyé , Je t’ai nommé al Mutawakkil , le confiant . Il n’est ni grossier ni dur de coeur ni tumultueux dans les marchés. Il ne repousse pas le méfait par un méfait mais Il pardonne et fait preuve de mansuétude . Allah ne le rappellera pas à lui avant d’avoir rétabli par lui la foi altérée , en amenant les fidèles à affermir qu’il n’y a d’autre Dieu qu’Allah . Il ouvrira par cette affirmation de l’unicité , les yeux frappés de cécité , les oreilles frappées de surdité et les coeurs devenus hermétiques. »
  • Ibn ‘Abbas rapporte que l’Envoyé d’Allah saw a dit : Mon Seigneur est venu vers moi en songe dans la plus belle des formes et Il m’a dit : »Ô Muhammad ! Sais tu à propos de quoi les habitants du Plérome céleste discutent ils ? »  J’ai dit non. Il a mis Sa main entre mes épaules au point que mon coeur fut rempli de certitude et que j’ai tout su sur les cieux et la terre . Alors Allah dit : « Ô Muhammad ! Sais tu à propos de quoi les habitants du Plérome céleste discutent ils ? »  J’ai dit oui . Il a dit : « Ils discutent sur les expiations (al kaffârât) , lesquelles consistent en ceci : Rester dans les mosquées après les prières, multiplier les pas vers l’observance des prières en commun et renouveler les ablutions mineures (wudhû’) malgré les difficultés. Celui qui accomplit cela , vivra dans le bien, mourra dans le bien et sera par rapport à ses péchés comme s’il venait de naître au monde. » Il a dit aussi : »Ô Muhammad ! Lorsque tu pries dit ceci : Yâ Allah , je Te demande de faire le bien , d’éviter le mal et d’aimer les pauvres et les nécessiteux. Et si Tu veux éprouver Tes serviteurs par la discorde, rappelle moi à Toi et épargne moi les séductions ! » Il a dit aussi : « Obtenir les hauts degrés consiste à répandre la paix , à offrir la nourriture et à prier la nuit au moment où les gens s’endorment. »
  • Abdullâh Ibn Kinâna Ibn ‘Abbas Ibn Al Salamî rapporte d’après son père que le prophète saw a imploré le pardon en faveur de sa communauté au cours de l’après midi du jour de ‘Arafât.  et il fut exaucé . En effet, on lui a répondu : « J’ai pardonné à ses membres à l’exception de l’injustice car il doit réparer son injustice envers sa victime. » Le prophète saw a dit : « Seigneur ! Si Tu veux , Tu peux récompenser la victime par le paradis et pardonner à l’injuste. » Mais il ne fut pas exaucé sur ce point ce jour là . Le lendemain, à Muzdalifa, il a repris son imploration et il fut exaucé. L’Envoyé d’Allah saw eut alors un sourire. Abu Bakr et ‘Umar raa lui demandèrent : « Par nos pères et nos mères ! Il y a une heure tu ne souriais pas, qu’est ce qui t’a fait sourire ? QU’Allah ne te prive jamais de la gaieté ! » Le prophète saw répondit : « Lorsque l’ennemi d’Allah Iblîs a su qu’Allah a exaucé mon imploration, il a pris du sable et il s’est mis à le verser sur son sort. Voila ce qui m’a fait sourire devant sa plainte. »
  • Abû Dharr raa rapporte que le prophète saw a dit : « Il y a trois sorte d’hommes qu’Allah aime : Un homme venu auprès d’un groupe d’hommes et qui leur demande quelque chose au nom d’Allah et non pas au nom d’une parenté entre lui et eux. Comme ces hommes refusent de satisfaire sa demande, l’un d’eux reste en arrière et donne secrètement à ce demandeur, de sorte que ce qu’il a donné n’est connu que d’Allah et du bénéficiaire. // Un groupe d’hommes marchant toute la nuit jusqu’à ce que le sommeil devienne pour eux une chose inestimable. Ils s’arrêtent donc et s’endorment sur le champ. Mais l’un d’eux se met debout pour M’implorer et réciter Mes versets. // Un homme  faisant partie d’un escadron qui rencontre l’ennemi et qui est défait . Cet homme se lance dans la mêlée pour mourrir ou pour triompher. »
  • Abdullâh Ibn Abî Talha rapporte qu’un jour , l’Envoyé d’Allah saw vint avec un visage radieux et épanoui et il a dit : « L’ange est venu me voir et il m’a dit : « Ô Muhammad ! N’es tu pas satisfait que chaque fois qu’un homme invoque une seule fois la Grâce sur toi ( cad qu’il dise Allahumma salli wa sallin ‘alla sayyidina Muhammad ou par une autre formule) Je (Allah) lui accorde  dix fois la Graçe , chaque fois qu’un homme te salue une seule fois , Je le salue dix fois ? »

ob_f1c90a_buuq-y7iuaadqbm

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s