Recueil de versets du Coran salvateur et d’invocations sublimes à réciter après fajr et après Maghrib . On y trouvera certes une réponse pratique à notre besoin de spiritualité , rappel du souvenir d’Allah , ainsi qu’un bouclier efficace contre les pièges visibles et invisibles qui entravent notre cheminement vers le Tout Puissant. 

 

Les bienfaits de ce dhikr :

Les versets :

Abu hurayrah raa rapporte que le Prophète saw a dit :  » Dans le châpitre de al baqarah ( la Vache ) se trouve un verset qui est le meilleur des versets du Coran. Il n’est pas récité dans une maison sans que le démon ne la quitte. C’est le verset du Trône ». Rapporté par Al Hakim & Al Bayhaqi.

Abu Dharr raa rapporte que le Prophète saw a dit :  » Allah a conclu le châpitre de la Vache par deux versets dont Il m’a fait don et qu’Il a tiré de Son Trésor qui se trouve sous Son Trône. Apprenez-les, et enseignez-les à vos femmes et àvos enfants car ils sont prières, récitations et invocations « . Rapporté par Ahmed & Mouslim.

‘Abdallah ibn Khubayd raa rapporte que le Prophète saw a dit: « Récite trois fois matin et soir ces trois chapitres: « Le culte pur et les deux talismaniques (l’aube naissante et les humains) » , elles te suffiront plus que toute autre chose. »
‘Uqba rapporte que le Prophète a dit : « O ‘Uqba, veux-tu que je t’apprenne les deux meilleurs chapitres qui ont été récités ? Récite : « Dis: Je cherche refuge auprès du Seigneur de l’aube naissante et « Dis: je cherche refuge auprès du Seigneur des hommes.  » O ‘Uqba nul n’a demandé ni ne s’est protégé par des paroles meilleures. » Rapporté par At-Tirmidhi & An-Nissaï.

On peut inclure ici d’autres versets coraniques comme les 4 derniers de la sourate Al Hashr ou encore Al Kafirûn , Az Zalzalah , An Nasr , etc.

Les invocations :

  • Asbahna wa asbahal (amsayna wa amsal) mulku lillah, wal hamdu lillah, la sharika lah, la ilaha illa huw, wa ilayhi nnushur (wa ilayhil masir). (3 fois)

Le jour se lève (ou : la nuit tombe) sur nous et il fait jour sur l’ordre d’Allah, la louange est à Allah, Il n’a point d’associé. il n’y a de dieu que Lui et vers Lui se fait la resurrection (le retour final ).
A la récitation de cette invocation le soir, il convient de remplacer la formule : «  Asbahna wa asbaha  » par  » amsayna wa amsal  » et la formule  » wa ilayhi nnushur «  par  » wa ilayhil masir « . Abû Hurayra raa a dit : »Le Messager d’ Allah saw disait lorsqu’il se retrouvait au matin « Nous voilà au matin, jusqu’à vers Lui se fait la resurection » et il disait lorsqu’il se retrouvait au soir « Nous voilà au soir, jusqu’à vers Lui est la destination. » Rapporté par Ibn As Sunnî et Al Bazzâr. Al Bayhaqî a affirmé que sa chaine de transmission est excellente. 

 

  • Asbahna (amsayna) `ala fitratil islam, wa kalimatil ikhlas, ma `ala dini nabiyyina Muhammad – salla l-lahu `alayhi wa sallam – ma `ala millati abina ibrahima hanifan muslima, wa ma kana minal mushrikin. (3 fois)

Le jour se lève (ou : la nuit tombe) sur nous cependant que l’islam est notre religion. que nous attestons pureté (d’Allah), qu’il n’y a de dieu qu’Allah. que la religion du Prophète Muhammad est notre religion et que le culte d’Ibrahim. notre père sincère, est notre culte. car en vérité il n’était point du nombre des associateurs.
A la récitation de cette invocation le soir, il convient de remplacer la formule : « Asbahna » par « amsayna ». Ubayy Ibn Ka‘b raa a dit : »Le Messager d’Allah saw nous apprenait à dire lorsque nous nous retrouvions au matin « Nous voilà au matin alors que nous nous conformons à la nature originelle de l’Islam, jusqu’à Et il n’était pas du nombre des associateurs. » Il nous apprenait à dire la même chose au soir. » Rapporté par ‘Abd-Allah, le  fils de l’imam Ahmad Ibn Hanbal.

 

  • Allahumma inni asbahtu (amsaytu) minka fi ni’matin, wa `afiyatiw wa sitr, faatimma `alayya ni’mataka, wa `afiyataka wa sitraka, fi d-dunya wal akhirah. (3 fois)

Le jour se lève (ou : la nuit tombe) sur moi et me voici dans un bienfait, jouissant d’une bonne santé et sous Ta protection; comble moi de Tes bienfaits, de Ta protection et couvre mes défauts ici-bas comme dans l’au-delà.

Abdallah ibnu Abbas rapporte que le Prophète a dit :  » Celui qui récite trois fois matin et soir cette invocation, Allah prend sur Lui d’achever sur ce fidèle-là l’accomplissement de Son bienfait. » Rapporté par Ibn As Sunnî

 

  • Allahumma ma asbaha (amsa) bi min ni’matin, aw bi ahadin min khalqik, faminka wahdka la sharika lak, falakal hamdu wa laka sh-shukr. (3 fois)

Ô Seigneur ! en ce jour montant (ou : nuit tombante), quelque soit le bienfait qui m’arrive ou qui arrive à toute autre créature provient de Toi, l’Unique sans associé. à Toi la louange et le remerciement.

Le Prophète saw a déclaré :  » Celui qui récite cette invocation le matin s’acquitte du remerciement dû à Son Seigneur pour la journée, et celui qui l’a récite la nuit s’acquitte du remerciement dû à Son Seigneur pour la nuit. » Rapporté par Abu Dawûd An Nasâ‘î et Ibn Hibb

 

Remember-Me-Surat-al-Baqarah-Quran-2-152-Islamic-Quotes-About-Dhikr-Remembrance-of-Allah-1

 

  • Ya rabbi lakal hamdu, kama yanbaghi lijalali wajhika, wa `azimi sultanik. (3 fois)

Ô Seigneur ! A Toi la louange comme il sied à la majesté de Ton visage et à la Grandeur de Ton autorité.
‘Abdallah ibnu ‘Umar raa rapporte que le Prophète saw raconte qu’un serviteur d’Allah dit un jour : « O Seigneur! A Toi… » Les deux Anges chargés de noter les bonnes et mauvaises actions ne surent comment inscrire cette formulation. Ils Dirent à Allah : « O Seigneur! Ton serviteur a prononcé des mots que nous ne savons comment inscrire. » Allah dit, alors qu’il est parfaitement au courant : « Et qu’à dit mon serviteur? » Et aux deux Anges de répondre: « Ö Seigneur! Il a dit : « O Seigneur! A Toi… » Le Tout Puissant leur dit : « Inscrivez ses propos tel qu’il les a prononcé, Je le récompenserai le jour où il Me rencontrera. » (Ahmad et Ibnu Majah)

 

  • Raditu billahi rabba, wa bil islami dina, wa bi muhammadsalla llahu `alayhi wa sallam – nabiyyan wa rasula. (3 fois)

Il m’agrée qu’Allah soit mon Seigneur, que l’islam soit ma religion et Muhammad soit un Prophète et Messager.
Abu Salama raa rapporte qu’il a entendu le Prophète saw dire : « Celui qui dit trois fois matin et soir : « Il m’agrée… » Allah se fera un devoir de lui accorder son agrément. » (Abu Dawud, At-Tirmidhiy, An-Nassaiy, Al-Haham)

 

  • Subhana I-lahi wa bihamdih, `adada khalqih, wa rida nafsih, wa zinata `archih, m’a midada kalimatih. (3 fois)

Pureté et louange à Allah autant de fois qu’il existe de créatures, autant que cela Lui plaît, autant que pèse Son Trône, comme autant d’encre qu’il faut pour écrire Ses paroles.
Djuwayriyah, la mère des croyants raa rapporte que le Prophète saw sortit tôt pour accomplir la prière du matin subh à la mosquée. Il s’en retourna après voir accompli la prière de duha et la trouva assise, il lui dit M: « Tu es restée ainsi depuis que je t’ai quitté? ». A elle de répondre : « Oui. » Il lui dit alors : « je connais quelques paroles qui, si elles devaient être comparées à toutes les invocations que tu as dit depuis ce matin, l’emporteraient : « Pureté et louange… » » (Muslim).

  • Bismi l-lahi l-ladhi la yadurru ma’a smihi shayun fil ard, wa la fi ssama, wa huwa s-sami’ul `alim. (3 fois)

Par le nom d’Allah tel qu’en compagnie de Son Nom rien sur terre ni au ciel ne peut nuire. Lui qui entend tout et sait tout.
‘Uthman ibnu ‘Affan raa rapporte que le Prophète saw  a dit : « Tout adorateur qui dit le matin de chaque jour et le soir de chaque nuit « Bismillahi ladhi …. » trois fois , rien ne lui nuira » (Abu Dawûd et At Tirmîdhî qui a dit que c’était un hadith de bonne (hasan) et d’excellente (sahih) authenticité)

 

  • Allahumma inni a’udhu bika min an ushrika bika shayan a’lamuh, wa astaghfiruka lima la a’lamuh. (3 fois)

Ô Seigneur ! Nous cherchons refuge auprès de Toi contre ce que nous T’associons en connaissance de cause et c’est de Toi dont nous implorons le pardon pour tout ce que nous T’associons par ignorance.
Abu Musa al-Ash’arî raa rapporte : Le Prophète saw nous a exhorté de la façon suivante :  » Ô gens ! Craignez cette forme d’associationnisme car elle est plus discrète que la marche des fourmis.  » Quelqu’un dans l’assemblée dit :  » Comment s’en préserver alors qu’elle est plus discrète que la marche des fourmis ?  » Au Prophète saw de dire :  » Dites :Ô Seigneur ! Nous cherchons refuge auprès de Toi contre ce que nous T’associons en connaissance de cause et c’est de Toi dont nous implorons le pardon pour tout ce que nous T’associons par ignorance. » (Ahmed et At Tabarânî)

 

x240-XC0

 

  • A’udhu bikalimati I-lahi t-tammati min sharri ma khalaq. (3 fois)

Je cherche refuge auprès des paroles parfaites de Dieu contre le mal de Ses créatures.
 Abu hourayrah raa rapporte que le Prophète saw a dit :  » Celui qui dira trois fois le soir : « Je cherche refuge auprès des paroles parfaites de Dieu contre le mal de Ses créatures.  » nul mal ne le touchera la nuit.  » Rapporté par Ibn Hibban

  • Allahumma inni a’udhu bika minal hammi wal hazan, wa a’udhu bika minal `ajzi wal kasal, wa a’udhu bika minai jubni wal bukhl, wa a’udhu bika min ghalabati d-dayn, wa qahri r-rijal. (3 fois)

Ô Seigneur ! Je cherche refuge auprès de Toi contre les soucis et la tristesse, l’impuissance et la paresse, la lâcheté et l’avarice, l’excès de dette et la domination des hommes.
Abu Sa’id al-Khudriy  raa rapporte : le Prophète saw entra de jour dans la mosquée et y trouva un homme assis du nom d’Abu Umama raa. Il lui dit : « Ö Abu Umama! Pourquoi te trouves-tu dans la mosquée alors que ce n’est pas l’heure de la prière? » « Ö envoyé d’Allah » répondit-il, » ce sont des soucis et des dettes qui m’ont contraint à y rester. » L’envoyé d’Allah  lui dit alors : »Veux tu que je t’apprenne des paroles qui, lorsque tu les prononceras, Allah  écartera de toi les soucis et effacera tes dettes ? Dis, le matin et le soir : « Ö Seigneur! Je cherche… »  » Abu Umama ajoute » J’ai invoqué Allah, à Lui la puissance et la gloire, par ces mots, mes soucis se sont dissipés et mes dettes épongées. » (Abu Dawud).

 

  • Allahumma `afini fi badani, allahumma `afini fi sam’i, allahumma `afini fi basari. (3 fois)

Ô Seigneur ! Préserve-moi dans mon corps ; Ô Seigneur ! Préserve-moi dans mon ouïe ; O Seigneur ! Préserve-moi dans ma vue.

 

  • Allahumma inni a’udhu bika minal kufri wal faqr, allahumma inni a’udhu bika min `adhabil qabr, la ilaha illa ant. (3 fois)

Ô Seigneur ! Je cherche refuge auprès de Toi contre la mécréance et la pauvreté ; Ô Seigneur ! Je cherche refuge auprès de Toi contre le
châtiment de la tombe. Il n’y a de dieu que Toi.

Abdurrahman Ibnu Abu Bakr raa dit à son père raa : Père, je t’entends matin et soir invoquer Allah avec ces paroles : « Ö Seigneur! Préserve-moi dans mon corps… ». A son père de dire : « J’ai entendu le Prophète d’Allah saw invoquer Le Très Haut de la sorte et j’aime suivre sa tradition ». Rapporté par Abu Dawûd et d’autres

images (6)

  • Allahumma anta rabbi la ilaha illa ant, khalaqtani wa ana `abduk, wa ana `ala `ahdika, wa wa’dika ma stata’t, a’udhu bika min sharri ma sana’t, abuu laka bini’matika `alayya, wa abuu bidhanbi faghfir li, fa innahu la yaghfiru dh-dhunuba illa ant. (3 fois)

Ô Allah ! Tu es mon Seigneur, il n’y a de dieu que Toi, c’est Toi qui m’a créé et je suis ton esclave. Je suis soumis à Tes promesses autant que je le puis. Je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que j’ai commis, je me rends devant Toi avec les bienfaits dont Tu m’as comblé et je me rends devant Toi avec mon péché.  Pardonne-moi, car nul autre que Toi n’absout les péchés.
Chaddad ibnu Aws raa rapporte que le Prophète saw a dit: « La meilleure façon de demander pardon pour ses péchés consiste à dire : « Ö Allah! Tu es mon Seigneur, il n’y a de dieu que Toi… » Celui qui invoque Allah de la sorte le soir de façon convaincu et venait à mourir cette même nuit, il entrerait au Paradis. De même, celui qui invoque Allah de la sorte le matin convaincu et venait à mourir cette même journée, il entrerait au Paradis. » (Boukhari).

 

  • Astaghfiru I-laha I-ladhi la ilaha illa huwal hayyal qayyuma wa atubu ilayh. (3 fois)

Je demande pardon à Dieu en dehors de qui aucune divinité ne mérite d’être adorée. C’est Lui le Vivant, l’Absolu et auprès de lui je me repents.
Abu Sa’id raa rapporte que le Prophète saw a dit : Quiconque dit trois fois avant de se mettre au lit : « Je demande pardon à Allah en dehors… » verra ses fautes effacées, soient elles aussi nombreuses que l’écume de la mer, que le nombre des étoiles, que les grains de sable et que le nombre de jours de ce bas monde. » (At-Tirmidhiy).

 

  • Subhanaka l-lahumma wa bihamdik, ashhadu an la ilaha illa ant, astaghfiruka wa atubu ilayk. (3 fois)

Gloire et louange à Toi, notre Seigneur. Je témoigne qu’il n’y a de dieu que Toi, je te demande pardon et me repents.
D’après Jubayr Ibn Mut‘im raa le Messager d’ Allah saw a dit : »Celui qui dit Gloire à Allah jusqu’à en me repentant, dans une assemblée où Allah est évoqué , sa parole est comparable à un sceau avec lequel il scelle sa bonne oeuvre. Et celui qui prononce cette parole dans une assemblée où se sont dites des futilités , elle constitue pour lui une expiation de sa faute. » Rapporté par An Nasâ‘î, At Tabarânî, Al Hâkim et d’autres. 

 

  • Allahumma salli `ala sayyidina muhammad, `abdika wa nabiyyika, wa rasulika n-nabiyyil ummiy, wa `ala alihi wa sahbih, ma sallim taslima, `adada ma ahata bihi `ilmuk, wa khatta bihi qalamuk, wa ahsahu kitabuk, wa rda llahumma `an sadatina Abu Bakr, wa `Umara wa `Uthmana wa `Aliy, wa `ani s-sahabati ajma’in, wa `ani t-tabi’in wa tabi’ihim, bi ihsanin ila ,yawmi d-din.

Ô Seigneur ! Que Tes prières soient en nombre illimité sur Muhammad, Ton serviteur, Messager et Envoyé, le Prophète illettré. Que Tes prières soient également sur sa famille et ses compagnons. Ô Seigneur ! Soit satisfait de nos maîtres Abu Bakr . ‘Umar , ‘Uthman et ‘Ali , ainsi que tout les compagnons et ceux qui les suivent jusqu’au Jour dernier.

D’après ‘Aliyy raa : « Celui qui désire voir ses oeuvres pesées de la plus complête des façons , qu’il dise à la fin de son assemblée ou quand il se lève « Gloire à ton Seigneur ….jusquà Seigneur des mondes ». An Nawawî rapporté du livre Hilyatu l-awliyâ‘

 

 

téléchargement

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s