Lettre de condoléance du Messager d’Allah saw à Mu‘adh raa qui venait de perdre son fils :

« Au nom d’Allah, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux. De Muhammad , le Messager d’Allah à Mu‘âdh Ibn Jabal, Paix sur toi .

Je loue Allah par devers toi , hormis Lequel il n’y a pas d’autre Dieu . Qu’Allah augmente considérablement ta récompense , et qu’Il t’inspire la patience !

Qu’Il nous donne ainsi qu’à toi la reconnaissance !

Nos âmes, nos biens, nos familles, nos enfants, font partie en effet des dons réjouissants d’Allah , à Lui la Puissance et la Majesté, et des dépôts qu’Il nous a confié.

Nous en jouissons  jusqu’à un terme déterminé. Et Il s’en saisit à un moment connu. Puis Il nous a ordonné de Le remercier lorsqu’Il donne, et de faire patience lorsqu’Il nous éprouve.

Et ton fils faisait partie des dons réjouissants d’Allah et des dépôts confiés. Allah a fait que tu ais pu en jouir avec bonheur et joie , puis Il te l’a pris contre une immense rétribution : La clémence, la miséricorde, la bonne orientation si tu espères recevoir ta récompense d’Allah pour ce que tu endures .

Sois donc patient, et que ton affliction n’annule pas ta rétribution, ce qui t’amènerait à le regretter. Et sache que l’affliction ne change rien au cours du destin et qu’elle ne repousse aucune peine, et que ce qui doit arriver , c’est comme si c’était chose faite.

Et que la paix soit sur toi . »

Al Hakim

Le mot « sabr » dans la langue arabe est originaire du mot « sabara » qui signifie être patient et persévérer . Il indique le fait de se retenir et de se maîtriser.Sa signification au niveau de la shari‘a implique le fait de maîtriser son âme de l’agitation, d’empêcher la langue de se plaindre et empêcher les mains de se griffer les joues , de déchirer les vêtements et de faire d’autres actes similaires. Ceci fut mentionné par Ibn al-Qayyim :

« Et saches que la patience est de trois sortes :

1. la patience lors (de l’exécution) des ordres d’Allah,

2. la patience lors (de l’abandon et l’éloignement) des interdits d’Allah, et

3. La patience face à ce qu’a décrété Allah comme afflictions et malheurs. »

Les vertus de la patience

L’imam Ahmed (D. 241 H) –qu’Allah lui fasse Miséricorde– a dit : «Allah a cité la patience (Sabr) à 90 endroits de Son Livre ».

Le prophète saw a dit de cette vertus : « La patience est une lumière. »

Il  a également dit : « Nul n’a reçu de don meilleur et plus abondant que celui de la patience »

‘Umar raa a dit : « Nous avons considéré les meilleurs moments de nos vies, comme étant ceux dans lesquels il y avait la patience (sabr) »

‘Alî raa a dit : « Certes, la patience fait partie de la foi (îmân). Sa place est comme la tête quant au reste du corps » . Puis il éleva la voix et dit :« En vérité, Il n’y a de foi (îmân) pour celui qui n’a pas de patience ».

Se retournez vers Allah le Tout-Puissant : invoquez-Le, prenez conscience de Ses bienfaits et de Sa puissance, demandez-Lui Son aide dans toutes vos affaires, Il est l’ultime aide. Vous devez bien sur faire de votre mieux dans vos affaires puis vous en remettre à Lui, avoir confiance en Allah est la clé de la tranquillité et de la sérénité.
Le Prophète  saw a dit: « Le Sabr est la moitié de la foi »  Abû Na’îm et al-Khatîb.

« … Celui qui s’efforce à être patient, Allah lui donne la patience (sabr)… » Sahîh al-Bukhârî

Allah a mentionné 8 choses avec lesquelles Il honore la personne dotée de patience :

  • La première est l’amour : « Et certes, Allâh aime ceux qui sont patients. » [Sourate3 –Verset146].
  • La seconde est le secours : « Et Allâh est véritablement avec ceux qui font preuve de patience. » [Sourate2 –Verset153].
  • La troisième est les palais au Paradis : « Ils seront récompensés par des palais au Paradis grâce à leur patience. » [Sourate25 –Verset75].
  • La quatrième est la pleine récompense, Allâh dit ainsi : «Seuls ceux qui sont patients seront rétribués sans compter. » [Sourate39 –Verset10].
  • Les quatre autres choses sont mentionnées dans un verset [de la Sourate Al Baqarah] dans lequel on les informe de bonnes nouvelles. Dans ce même verset, il est également fait mention de la compassion, de la miséricorde et de la guidance comme récompense pour les patients. Allâh dit : « C’est sur ceux-là qu’Allâh étendra Sa bénédiction et Sa miséricorde, et ce sont ceux-là qui sont dans le droit chemin. » [Sourate2 –Verset157].

Au dessus de la patience , il y a la résignation, qui consiste à délaisser le fait d’exprimer ouvertement son mécontentement et/ou son opposition [au décret d’Allâh], et à s’écarter même du dégoût [vis-à-vis du décret] dans son for intérieur.

Et au-dessus de la résignation, il y a la totale satisfaction envers le décret Divin ; le bonheur de l’âme envers l’Acte d’Allâh : cela provient de l’amour. Tout ce que Le Bien-Aimé fait est alors bien aimé.

Attribut divin d’Allah corrspondant à cette vertus :

As-Sabur

الصبور

Le Patient

a53441f54f3780e9b3d0fce23edde6f7

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s