Jâbir raa rapporte ceci : »L’Envoyé d’Allah saw nous apprenait la façon de demander à Allah ce qui est le mieux -al istikhâra- dans toutes nos affaires, de la même manière qu’il nous apprenait une sourate du Coran. Il disait saw :

« Quand l’un de vous décide d’entreprendre un rpojet, qu’il effectue deux inclinaisons -2 rakaʿāt- en dehors de la prière obligatoire, puis qu’il dise : « Allahumma inni astakhiruka bi ‘ilmika wa astaqdiruka bi qudratika, wa as-aluka min fadlika l’azimi. Fa innaka taqdiru wa la aqdiru, wa ta’lamu wa la a’lamu, wa anta ‘allamu lghuyubi. Allahumma in kunta ta’lamu anna hadha l-amra – il mentionne la nature de cette affaire – khayrun li fi dini wa ma’ashi, wa ‘aqibati amri, fa qdurhu li, wa yassirhu li, thumma barik li fihi. Wa in kunta ta’lamu anna hadha l-amra – il mentionne la nature de cette affaire – sharrun li fi dini wa ma’ashi wa ‘aqibati amri fa srifhu ‘anni, wa srifni ‘anhu, wa qdur li lkhayra haythu kana thumma ardini bihi. »

« Ô Allah! Je Te demande ce qui est le mieux, en vertu de Ta science, je Te demande de m’en accorder la capacité en vertu de Ton omnipotence , et je Te demande de Ton immense faveur. Tu es puissant et je ne suis pas puissant. Tu sais et je ne sais pas. Tu es le très savant des choses cachées! Ô Allah! Si Tu sais que cette affaire -il mentionne la nature de cette affaire- est meilleur pour moi concernant ma religion, ma vie, et les conséquences mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, décrète la donc pour moi et facilite la moi, puis bénis la moi ! Et si Tu sais que cette affaire est mauvaise pour moi concernant ma religion, ma vie, et les conséquences mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, détourne la de moi, détourne moi d’elle et décrète pour moi ce qui est le mieux, quoi qu’il s’agisse, puis rends moi satisfait (de ce bien que Tu m’as décrété). »

Rapporté par Al Bukhârî, Ahmad, Abû Dâwûd, At Tirmidhî, An Nasâ‘î, Abû Ya‘lâ, Ibn Hibbân

*Le terme -il mentionne la nature de cette affaire- signifie que le fidèle cite l’affaire pour laquelle il a fait l’istikhâra. Il dira par exemple : « Ô Allah ! Si tu sais que ce voyage (ou ce mariage, ou cette affaire commercial) est meilleur pour moi ».

*On fait l’istikhâra pour des choses qui sont licites uniquement. On la fait pour des choses recommandées quand on est confronté à un certain antagonisme entre elles comme quand on hésite entre deux choses recommandées et qu’on veuille la meilleure et la plus utile des deux. Le serviteur demande à Allah ce qui est le mieux pour des choses dont il ignore ou hésite au sujet de leurs cotés corrects , bénéfiques, ou utiles.Quant aux devoirs d’obligation stricte et des oeuvres salutaires, il n’a pas besoin de recourir à cette prière de consultation pour les accomplir puisque leur accomplissent est un devoir ou une évidence.

*Le temps de l’istikhâra commence dès que l’on décide d’entreprendre un projet licite. Quand l’idée de faire quelque chose est dans notre tête. Alors il fait l’istikhâra ainsi , grâce à la bénédiction de l’invocation et de la prière, il lui apparaîtra ce qui est le mieux pour lui.  Mais l’istikhâra la plus sûre est celle qui se fait quand on est résolu à passer à l’acte, car les idées qui traversent nos têtes sont nombreuses . Ce auquel il faut être attentif, c’est à ce que le demandeur , au moment de son istikhâra, ait l’esprit vide et ne cherche pas à s’obstiner à viser une idée précise, c’est à dire qu’il ne doit pas se pencher vers ses passions et ses désirs mais il doit  se dépouiller de tout cela et remettre son affaire à Allah ta’alâ pour que le bien lui apparaisse clairement après son istikhâra.

*Il faut mettre l’intention de faire l’istikhâra avant d’accomplir les deux raka‘at surerogatoires. « Les actes ne valent que par leurs intentions et à chacun selon son intention. »

*L’invocation de l’istikhâra peut se faire à deux endroits de la prière:

  • Celui qui prononce l’invocation après le tashahhud et avant les salutations finales -at Taslîm- a le droit de le faire , c’est d’ailleurs l’avis que fait prévaloir le Sheikh de l’Islam Ibn Taymiyya, qu’Allah lui soit miséricordieux. Il a dit : « Il est permis de faire des invocations dans la prière de l’istikhâra et dans toute autre prière , tout comme il est permis de les faire après , mais il vaut mieux faire des invocations avant le taslîm , car la majorité des invocations que faisait le prophète saw à ce moment , étaient faites avant le taslîm. En plus , avant le taslîm, le fidèle ne peut pas se lever et partir , je pense que cet avis est bon , et Allah est Le plus savant. »

 

  • Il est également permis de prononcer l’invocation après le taslîm. L’avis qui prévaut et qui est le plus proche de la vérité est celui selon lequel on fait l’invocation après le taslîm et après avoir terminer la prière comme le montre clairement le hadith de Jâbir raa qui dit « …qu’il prie 2 raka‘at , puis qu’il dise…. » . Ici le « puis qu’il dise » qu’a énnoncé le prophète saw prouve qu’il faut faire la prière puis après celle ci , faire l’invocation . Et Allah est plus savant.

 

*Il n’y a aucun argument qui stipulerait des versets particuliers à réciter après la Fatiha , lors des deux raka‘at . Le fidèle choisit ce qu’il a appris sans se limiter ni s’astreindre à réciter des passages fixes.

 

*Si nous pouvons apprendre par coeur l’invocation pour faire la prière d’istirkhâra , cela est meilleur et plus utile. Mais si nous ne pouvons pas l’apprendre par coeur ou si nous débutons seulement son apprentissage, alors il est permis de lire l’invocation sur un livre ou une feuille. (fatawa du conseil permanent des recherches scientifiques et de l’ifta‘ en Arabie Saoudite) . A force de pratiquer cette sunnah , il sera facile au fidèle de la mémoriser . « Allah n’impose à une âme que selon sa capacité. »

 

Pour plus de renseignements …. Iqraa :

la-priere-d-istikhara-la-priere-de-consultation

2 réflexions sur “La prière de consultation , Istikhâra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s