Selon Abû Hurayra, raa, le Messager d’Allah, saw , a dit :

« Alors qu’un homme marchait sur une route, voilà qu’il ressentit une grande soif. Il trouva alors un puits, y descendit et but l’eau du puits. En remontant, il vit un chien haletant et léchant la terre humide, tellement il avait soif. L’homme se dit : « Ce chien souffre de la soif autant que j’en souffrais moi-même. » Il redescendit dans le puits, remplit sa chaussure, la tint avec ses dents et remonta. Il en abreuva le chien et Allah loua son acte et lui pardonna ses péchés. »

Les compagnons dirent : « Ô Messager d’Allah ! Avons-nous une récompense pour nos bonnes actions envers les animaux ? »

Il dit : « Pour celui qui fait du bien à toute créature vivante, il y a une récompense. »

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2363 et Mouslim dans son Sahih n°2244)

 

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

بينا رجل يمشي ، فاشتد عليه العطش ، فنزل بئرا فشرب منها ، ثم خرج فإذا هو بكلب يلهث ، يأكل الثرى من العطش ، فقال : لقد بلغ هذا مثل الذي بلغ بي ، فملأ خفه ثم أمسكه بفيه ، ثم رقي فسقى الكلب ، فشكر الله له فغفر له

قالوا : يا رسول الله ، وإن لنا في البهائم أجرا ؟

قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : في كل كبد رطبة أجر

(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٣٦٣ و مسلم في صحيحه رقم ٢٢٤٤)

Un total de 105 tonnes d’ivoire ont été brûlées samedi en présence du président kenyan. La crémation publique, organisée dans le parc national de Nairobi, vise à alerter l’opinion et à promouvoir la lutte contre le braconnage.

Le geste symbolique a eu lieu devant des caméras du monde entier. Le président kenyan a procédé samedi à la destruction de 105 tonnes d’ivoire dans le parc national de Nairobi, soit la plus grande quantité d’«or blanc» jamais incinérée en une fois. L’objectif? Signer un acte symbolique fort pour la lutte contre le braconnage des éléphants, décimés pour leurs défenses qui se négocient à prix d’or.

Le président Uhuru Kenyatta et son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba, dont le pays abrite plus de la moitié des éléphants de forêt en Afrique, ont inséré chacun une torche dans une des pyramides constituées de défenses d’éléphants empilées verticalement, sur plus de trois mètres de haut.

«Personne, je répète, personne n’a de commerce à faire avec l’ivoire, car ce commerce est synonyme de mort pour nos éléphants et de mort pour notre patrimoine naturel», a déclaré Uhuru Kenyatta lors de cette cérémonie destinée à promouvoir la lutte contre le braconnage et l’interdiction totale du commerce de l’ivoire. «Pour nous, l’ivoire n’a aucune valeur à part sur nos éléphants», a-t-il martelé.

S’adressant aux braconniers, le président Ali Bongo a fait part de sa détermination à les combattre: «Nous allons mettre un terme à votre business et la meilleure chose que vous puissiez faire, c’est de prendre votre retraite».

Au total, dix pyramides d’ivoire et une pile de cornes de rhinocéros ont ainsi été mises à feu. Environ 5% du stock mondial d’ivoire vont ainsi partir en fumée.

Environ 30.000 éléphants sont abattus chaque année pour leurs défenses par des braconniers de mieux en mieux équipés. La conséquence est dramatique: additionnées, les morts naturelles et celles imputées aux braconniers surpassent le taux de reproduction de l’espèce.

Les 16.000 défenses incinérées samedi représentent la quasi-totalité du stock d’ivoire kenyan, constitué depuis 1989 et l’interdiction du commerce international de «l’or blanc». Le trafic d’ivoire est porté par la demande asiatique, essentiellement en Chine.

L’‘incinération pourrait prendre plusieurs jours. «En fait, l’ivoire ne brûle pas. Si vous souhaitez le réduire en cendres, il faut soumettre l’ivoire à de très hautes températures.» Les températures requises seront donc atteintes grâce à un mélange de diesel et de kérosène injecté avec de l’air sous haute pression au coeur de chacune des pyramides d’ivoire a expliqué à l’AFP le responsable pyrotechnique de la crémation.

 

XVMfa378626-0ee4-11e6-82ea-d5723df517c3-805x453

 

« Et faites le bien, car Allah aime les bienfaisants. » Al Baqarah, v195.

https://www.change.org/p/mettons-fin-aux-crimes-environnementaux-qui-financent-le-terrorisme

Que le Très Haut , Seigneur du Trône immense , à qui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre , agrée votre sadaqa  : donnez ici

www.eagle-enforcement.org  


Aussi , il y a peu ,des dizaines de chasseurs armés jusqu’aux dents ont pénétré dans un parc national du Cameroun, avant de massacrer plus de 600 éléphants majestueux et de les mutiler pour récupérer leurs défenses. Les braconniers ont décimé la moitié des derniers éléphants d’Afrique centrale. Et personne n’est parvenu à les arrêter.

Jusqu’à présent…
De courageux enquêteurs activistes écologiques pour la gouvernance et l’application de la loi (EAGLE, en anglais) ont infiltré des réseaux de braconnage dans huit pays africains, et 1200 trafiquants sont déjà sous les verrous par leurs actions.

Quatre éléphants sont massacrés toutes les heures. Nous sommes engagés dans une course contre la montre pour ne pas voir ces magnifiques créatures disparaître à jamais. Tout le continent est touché par ce carnage. Des braconniers embauchés pour l’occasion repèrent les éléphants, les léopards, les grands singes et toutes sortes d’animaux en voie de disparition. Les grands chefs font alors venir des hélicoptères et des armes lourdes pour les abattre et les dépecer afin de récupérer leurs peaux et défenses. C’est un trafic évalué à 19 milliards de dollars par an dans le monde entier, aux mains des mafias internationales, qui s’en sortent en distribuant des pots-de-vins à tour de bras.

Les membres du réseau EAGLE ripostent , s’en prenant à chaque échelon de ces organisations criminelles: ils infiltrent les gangs, travaillent avec la police pour faciliter les arrestations et s’assurer que les responsables sont bien mis hors d’état de nuire. Leur succès sans précédent leur a valu un concert de louanges, d’Interpol à WWF mais malgré cela, ils travaillent avec un budget restreint, motivés surtout par leur amour sincère pour ces animaux. Si nous contribuons chacun à la hauteur de nos moyens, voilà ce qu’ils pourraient faire:

  • Aider à former et à financer des dizaines d’enquêteurs capables d’infiltrer les réseaux les plus recherchés dans davantage de pays, et faire arrêter leurs meneurs;
  • Accompagner les enquêtes visant les fonctionnaires et les responsables politiques complices qui permettent à ce sanglant trafic de perdurer;
  • Mener d’énormes campagnes au moment des arrestations et des procès afin de modifier la culture de l’impunité; et
  • Mener des enquêtes afin de faire toute la lumière sur les entreprises et les gouvernements qui profitent de la vente de l’ivoire et d’autres produits tirés des animaux.

Pour soutenir EAGLE : Participez maintenant sur Avaaz.org :

 


POUR PLUS D’INFORMATIONS:

En Afrique, le crime organisé décime les éléphants (Sciences et Avenir)
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150125.AFP6517/en-afrique-le-crime-organise-decime-les-elephants.html

Comment les mafias détruisent la planète (L’Express)
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/comment-les-mafias-detruisent-la-planete_1698834.html

Massacre d’éléphants au Cameroun: retour des braconniers dans le parc national de Boubandjida (IFAW)
http://www.ifaw.org/france/actualites/massacre-d%E2%80%99%C3%A9l%C3%A9phants-au-cameroun-retour-des-braconniers-dans-le-parc-national-de-boubandj

Eléphants d’Afrique: La Banque Africaine de Développement tire la sonnette d’alarme, sans action, c’est l’extinction (Médiaterre)
http://www.mediaterre.org/actu,20160304102925,11.html

Burkina Faso: Près de 70 kg d’ivoire en partance pour la Côte d’ivoire saisies (Koaci.com)
http://koaci.com/burkina-faso-pres-divoire-partance-pour-cote-divoire-saisies-94991.html

Massacre de la faune au Bénin: le dernier Éden menacé (Le Partage)
http://partage-le.com/2015/03/massacre-de-la-faune-au-benin-le-dernier-eden-menace/

Les activistes écologiques pour la gouvernance et application de la loi (EAGLE, site internet)
http://www.eagle-enforcement.org/

Un groupe africain de protection de la nature avec un objectif hors du commun: le respect de la loi (New York Times, en anglais)
http://www.nytimes.com/2015/10/13/science/african-conservation-group-with-unusual-mission-enforcement.html


 

« Certes, Allah commande l’équité, la bienfaisance » Les abeilles, v90

En lire plus: http://fatawaislam.com/les-animaux/les-droits-des-animaux/1342-la-bienfaisance-envers-les-animaux#ixzz47NgpcdJb
En lire plus: http://fatawaislam.com/les-animaux/les-droits-des-animaux/1342-la-bienfaisance-envers-les-animaux#ixzz47NgByfPK

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s