Réflexion autour de l’ayah 16 sourate Al Qaf :

وَلَقَدْ خَلَقْنَا ٱلْإِنسَٰنَ وَنَعْلَمُ مَا تُوَسْوِسُ بِهِۦ نَفْسُهُۥ ۖ وَنَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ ٱلْوَرِيدِ  ﴿١٦

Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus proche de lui que sa veine jugulaire.
Wa laqad khalaqanâ al insana wa na3lamu mâ tuwaswisu bihi nafsuhu wa nahnu aqrabu ‘ilayhi min habli al warîd.

Nous savons que les expressions coraniques sont d’une précision redoutable et il est intéressant ici de s’attarder quelques instants.  Allah ta’ala nous dit donc qu’Il nous a créé, qu’Il nous connait parfaitement bien jusqu’à nos moindres pensées intérieures , pensées furtives  que notre âme peut nous susurrer appelées khawatir en arabe. Et Allah nous précise qu’Il est plus proche de nous que notre propre veine jugulaire.

Les veines jugulaires sont des veines qui relient le cerveau au coeur. Elles sont tranchées lorsqu’on égorge un animal et permet ainsi de le mettre à mort de la façon la plus rapide qui soit. Ces veines jugulaires représentent le lien entre la tête et le coeur , et par analogie,  représente la relation entre le corps physique et le coeur spirituel.  Allah est plus proche de nous que cette veine jugulaire … , c’est donc que ces veines ne sont pas « nous », qu’il y a une distance entre « nous » et notre corps qui donc ne fait pas partie de « nous » . Par conséquent ici , Allah nous dit que notre corps fait certes partie de nous en tant qu’il nous contient , mais « nous » c’est autre chose…

Dans la suite de la sourate al Qaf, Allah dit que la mort viendra avec la vérité .

Ayah 19 : 

وَجَآءَتْ سَكْرَةُ ٱلْمَوْتِ بِٱلْحَقِّ ۖ ذَٰلِكَ مَا كُنتَ مِنْهُ تَحِيدُ

L’agonie de la mort fait apparaitre la vérité

wa jâ’at sakratu al mawti  bîl haqq


Ayah 22 : 

لَّقَدْ كُنتَ فِى غَفْلَةٍ مِّنْ هَٰذَا فَكَشَفْنَا عَنكَ غِطَآءَكَ فَبَصَرُكَ ٱلْيَوْمَ حَدِيدٌ

Et bien , Nous ôtons ton voile; ta vue est perçante aujourd’hui

fakashafnâ 3nka ghitâ’aka fabasaruka al yawma hadîdu »

 

Quelle est cette vérité ? Et bien, la vérité nous dit Allah viendra ôter le voile. Ôter le voile, c’est ôter ce corps par la mort. Ôter ce corps qui nous cache à nous même ce que nous sommes réellement . Nous nous verrons donc sous notre vrai jour en mourant.

N’oublions pas que nous sommes avant tout une âme et non pas un corps , comme le dit si bellement ces célèbres vers de poésie :

Ô toi qui te préoccupe de ton corps , que d’efforts fais tu pour une chose qui est vouée à la perdition.

Tourne toi plutôt vers ton âme et essaye de parfaire ses qualités car c’est avant tout par l’âme et non par le corps que tu es un homme.

vole-au-vent

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s