« La M’laya, c’est ce long et ample voile noir qu’ont porté les musulmanes de l’est algérien durant plusieurs générations, jusqu’il y a peu.

On fait communément remonter son origine à il y a plus de deux siècles. À cette époque, un homme, Salah bey, gouverne la ville de Constantine. Cependant, le 19 dhou al hijja de l’année 1206 de l’hégire (8 août 1792), le dey Hussayn le fait destituer et remplacer par Ibrahim Bousbaa, un caïd de l’Ouest. Mais le nouveau venu n’est pas désiré, les partisans de Salah le mettent à mort, permettant à ce dernier de reprendre les rênes de sa ville. Entrant alors en dissidence avec la régence d’Alger, celle-ci va sans plus attendre lui envoyer son armée. Une bataille s’engage, plongeant la cité dans la violence et le sang. Salah Bey est arrêté : il est exécuté par étranglement un 14 mouharram 1207 (1er septembre 1792).

Ce qui s’était passé avait causé l’effroi des constantinois. Les femmes, sans qu’on en connaisse dans les détails la raison, se donnèrent alors pour mission de porter le deuil sur elle, ceci en revêtant ce long et épais vêtement noir, couvrant la silhouette féminine de la tête aux pieds. Assorti d’un 3djar blanc cachant le visage, seuls les yeux pouvaient alors être aperçus de l’homme étranger. Depuis cette date, bien que le vêtement n’eut rien de nouveau en cette terre d’Islam, le port de la m’laya s’était imposé ; chaque fille devenant femme, de Constantine, puis de Sétif à Annaba, avait ainsi pris l’habitude de le porter dès la porte de la maison franchie.

Plus que peu porté aujourd’hui, il reste cependant un symbole fort de toute la culture islamique de l’est algerien. »

Renaud K.

3066

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s